Aire d'accueil des gens du voyage

Kriss
Nouveau membre
Messages : 3
Enregistré le : 23 août 2007, 17:05

Message par Kriss » 23 août 2007, 17:07

Bonjour à tous,

C'est simple : tout ça m'inquiète...
J'ai conscience que cette aire d'accueil est nécessaire car on ne peut plus se permettre de payer des frais pour les expulsions mais alors du coup, où sera située cette aire d'accueil ? quand sera-t-elle réalisée ?

Merci pour votre réponse.

Kriss

Claude
Fondateur du forum
Messages : 911
Enregistré le : 28 juil. 2007, 09:36
Localisation : Bussy-Saint-Georges
Contact :

Message par Claude » 23 août 2007, 19:46

Bienvenue!

L'aire d'accueil des gens du voyage de Bussy-saint-georges, sera réalisée de l'autre côté de l'A4, du côté de la future Zone d'activités de la Rucherie (en gros, ce sera un peu avant la station d'essence Total, en direction de val d'europe - je trouve un plan demain). Dans le même secteur, on aura le futur cimetière.

Elle sera donc très à l'écart des habitations... Elle doit comporter 40 places; une subvention est demandée pour sa réalisation, et ce serait bien qu'on l'ait, car c'est clairement le genre d'équipements qu'on n'a pas les moyens de financer actuellement.

Claude
Fondateur du forum
Messages : 911
Enregistré le : 28 juil. 2007, 09:36
Localisation : Bussy-Saint-Georges
Contact :

Message par Claude » 24 août 2007, 12:20

Je n'avais pas vu la réponse de Christophe quand j'ai posté la mienne.

Je souhaiterais y réagir; je ne suis pas spécialement un adepte du "politiquement correct", mais je pense que quand on évoque des faits graves (le 3e élément de la liste) il faut être un minimum factuel : préciser quelle période, quel endroit, afin que l'information soit un minimum vérifiable.

Car lorsqu'il s'agit d'un crime aussi grave, les rumeurs ne suffisent pas, de "je connais quelqu'un qui connaît quelqu'un qui aurait entendu dire que...". Et si possible, éviter les généralisations sur ce type d'actes.

Merci d'avance.

En fait il y aurait 35 places. Plus d'infos sur le site de la Mairie

Edit : J'ai reformulé ma 2e phrase, elle mettait de la confusion sur ce que je voulais dire...

Kriss
Nouveau membre
Messages : 3
Enregistré le : 23 août 2007, 17:05

Message par Kriss » 24 août 2007, 13:37

Merci à vous pour ces réponses.

Je sais que ce sujet "fache" par sa sensibilité...
Je suis tout à fait d'accord que finalement ces aires de repos ne vont pas servir de lieu de résidence temporaire mais de lieu de résidence définitif et ce, avec le droit de ne pas payer d'impôts... J'espère qu'une gestion renforcée et sérieuse sera mise en place pour cette aire d'accueil.

Quant au fait que l'obligation soit pour Montevrain et qu'on la récupère, c'est effectivement aberrant et rageant !

Concernant les actes répréhensibles, soyons réalistes sur le fait que oui, quand ils sont là, leur nombre augmente par contre (et je l'ai vu !) certains profitent de leur présence pour "s'amuser" un peu et leur faire porter le chapeau.
Dans tous les cas, je préfèrerai qu'ils ne viennent pas... mais ça semble difficile.
Modifié en dernier par Kriss le 24 août 2007, 13:39, modifié 1 fois.

Christophe

Message par Christophe » 24 août 2007, 14:05

Je viens de relire le schéma directeur seine et marnais à propos des aires du voyage et je ne vois nul part Bussy saint georges par contre, il y a Ozoir la ferrière mais je ne vois plus d'infos sur montévrain voici le lien qui sera plus précis :

http://www.seine-et-marne.equipement.go ... 58dfc4.pdf

A+

Christophe

Message par Christophe » 24 août 2007, 14:34

C'est vrai en discutant avec vous du sujet, je m'aperçois qu'il est difficile ce sujet car je repense en même temps aux discussions que j'avais avec mon ami de BTS sur cette culture...

Et malheureusement, je m'aperçois que l'ensemble de ces gens paient au final le comportement de minorités car les forains sont des gens très accueillant tout comme les gens du cirque ou du théatre itinérant et pourtant, il font partie des "gens du voyage".

Du coup, ayant aussi connu d'autres aspects moins agréables, je ne sais plus trop quoi penser.
Je m'interroge.

J'étais déjà d'accord sur le fait qu'il leur faille des aires d'accueil plutôt que de s'installer n'importe où, à des endroits où ils gèneraient la circulation... et en même temps, je sais aussi que des caravanes près de chez moi ne me plairait pas.

Je travail effectivement assez dur pour avoir eu la possibilité de m'installer dans un quartier calme...

Et vous, quelles sont vos réflexions ?

mireiovillenave
Membre
Messages : 13
Enregistré le : 31 juil. 2007, 13:27

Message par mireiovillenave » 25 août 2007, 21:19

Bonjour,

A Christophe : jesuis soulagée de lire la façon dont votre réflexion sur les gens du voyage s'est approfondie, nuancée et a évolué au fil de vos posts, depuis ce que vous aviez écrit au tout début dans votre présentation (et qui m'a éloignée de ce forum depuis).
Je suis enseignante pour le CNED, où sont scolarisés des enfants de gens du voyage, j'en ai parmi mes élèves, et le CNED dispense aussi des modules d'initiation pour mieux comprendre leur culture, et leurs problèmes spécifiques.
Il ne faut pas faire d'angélisme, certes, mais il est vraiment, vraiment important d'en finir avec des préjugés qui devraient appartenir au passé. Ils ont déjà trop souvent servi de boucs émissaires.
Cela dit, il y a du nouveau côté loi, quand la commune se sera mise en règle
(aire d'accueil avec eau, électricité, de plus de trente place. L'endroit est La Rucherie, effectivement)
(il n'y aura plus à aller devant le juge, ce sera très vite fait )
:
La nouvelle procédure d’évacuation forcée des gens du voyage illégalement installés

Décret n° 2007-690 du 3 mai 2007, JO du 5 mai 2007.
Un décret précise les conditions que doivent remplir les communes disposant d'un emplacement provisoire dédié à l'accueil des gens du voyage pour que le préfet puisse mettre en oeuvre la nouvelle procédure d'évacuation forcée des gens du voyage illégalement installés.
La loi relative à la prévention de la délinquance du 5 mars 2007 a modifié les règles applicables en matière d'évacuation des gens du voyage installés illégalement sur des terrains, substituant à la procédure judiciaire en vigueur auparavant une procédure de police administrative. Le préfet peut dorénavant procéder - sur la demande d'un maire, du propriétaire ou du titulaire du droit d'usage d'un terrain occupé - à l'évacuation forcée de caravanes installés illégalement sur le territoire de certaines communes sans avoir à obtenir l'autorisation préalable du juge judiciaire. Cette possibilité est plus précisément ouverte:
- dans les communes qui respectent leurs obligations en matière d'aménagement d'une aire d'accueil

bobbybobby
Membre
Messages : 45
Enregistré le : 28 juil. 2007, 21:44

Message par bobbybobby » 26 août 2007, 08:08

Clair et précis.

Pour ma part, si la loi nous impose l'aire, on fait l'aire. Pas au milieu des habitations, parce que les modes de vie sont pas très compatibles, mais en laissant quand même une voie d'accès à la ville parce que c'est pas une réserve d'indiens (pas comme à Lognes...). Surtout s'il y a que 35 places, même avec un peu de surnombre ca fait jamais que +/- 200 personnes, en comptant les enfants.

Par contre, le respect doit aller dans les 2 sens : il faudra que les GDV maintiennent l'aire propre, que ce ne soit pas à la collectivité (désargentée) de payer le nettoyage et la remise en état après chaque passage.

Et il faudra barrer les accès à leurs stationnements actuels (étang de la Broce, Zones d'activités) pour éviter d'avoir à expulser

Christophe

Message par Christophe » 26 août 2007, 11:33

A Mireiovillenave ; je suis tout à fait d'accord sur le fait qu'il ne faut pas conserver vis à vis des gens du voyage des à priori d'un autre temps et c'est justement pour cela qu'en repensant à ce sujet, j'ai d'abord eu le réflexe de la peur (lié en partie à ma "jeunesse" et à mon manque d'expérience du sujet) mais ayant aussi eu la chance durant mes études de rencontrer quelqu'un en qui j'avais toute confiance et qui à été pendant le temps de mes études avant que la vie ne nous éloigne un de mes meilleurs amis, j'ai effectivement eu le temps de la réflexion et des échanges avec vous, ce qui m'a permis de me remémorer tout ces échanges avec cet amis ainsi que toutes les explications qu'il m'avait donné sur sa culture.

Il m'expliquait d'ailleurs que ces minorités qui créent des relations tendu avec la population locale de l'endroit où ils s'installent sont mal vue de la communauté dont il faisait lui même partie ses parents étant forain.

Et de cette expérience et de ces échanges avec cet ami pablo de son prénom; je ne retire que de bons souvenirs alors j'ai ressenti ce besoin de revenir sur mes craintes que j'avais au préalable évoquées.

Il ne faut cependant pas oublier n'y cacher le fait que certaines des situations évoquées existent parfois comme il le reconnaissait et le déplorait lui même et qu'il faut faire en sorte que cela ne soit pas le cas.

Mais cela reste valable pour bon nombre d'autres sujets.

L'important justement est de constater qu'un lieu d'échange comme ce forum peut faire évoluer les réflexions.

Je pense que l'une des plus grandes formes d'"intelligence" est de savoir reconnaître les moments ou l'on a été dans l'erreur.

Je ne sais pas ce que vous en pensez.

A+
Modifié en dernier par Christophe le 26 août 2007, 11:38, modifié 1 fois.

mireiovillenave
Membre
Messages : 13
Enregistré le : 31 juil. 2007, 13:27

Message par mireiovillenave » 26 août 2007, 15:15

A Christophe :
C'est l'intérêt d'un forum bien conduit (- je veux dire par là quand on veille, ce qui est le cas de celui-ci pour le moment et si cela cesse je m'en irai, au respect des opinions échangées), de pouvoir s'apporter des éléments d'informations et/ou d'expérience(s) sur tel ou tel sujet.-
De façon générale, la peur est mauvaise conseillère, et ce qui est différent fait peur : les nomades vivent de façon autre, ça fait peur aux sédentaires. Il y a incompréhension mutuelle entre eux et nous, et rejet réciproque : chaque communauté (eux comme nous) se replie sur elle-même, et de la peur à la haine, il n'y a qu'un pas.
Engrenage infernal d'où il faut sortir. C'est possible : ça réussit à certains endroits. Mais le préalable est d'en finir avec les vieux préjugés.

Claude
Fondateur du forum
Messages : 911
Enregistré le : 28 juil. 2007, 09:36
Localisation : Bussy-Saint-Georges
Contact :

Message par Claude » 26 août 2007, 21:07

Merci Mireio pour ta (votre) participation. J'essaie d'assurer un minimum de suivi des posts, pour que ce respect demeure, sans qu'il constitue une entrave au débat entre personnes ayant des opinions contraires.

Christophe

Message par Christophe » 26 août 2007, 22:28

A mireiovillenave,

oui c'est l'intérêt d'un forum mais n'éxagérons rien, il n'y a jamais eu de propos haineux dans ce que j'ai écrit et au grand jamais je n'aurai de tels propos sur aucun sujet.

La vie m'a en effet appris malgré mon age que cela n'apportait que de la tristesse.

Je vais donc pour qu'il n'y ait plus de méprise supprimer moi même mes posts qui pouvaient être mal compris ou mal perçu afin qu'aucune confusion ne puisse se faire.

A+
Modifié en dernier par Christophe le 26 août 2007, 22:31, modifié 1 fois.

m.propre
Membre
Messages : 7
Enregistré le : 19 sept. 2007, 09:28

Message par m.propre » 30 août 2007, 15:52

A mireiovillenave

"De façon générale, la peur est mauvaise conseillère, et ce qui est différent fait peur : les nomades vivent de façon autre, ça fait peur aux sédentaires"

Juste un petit complément concernant ce point important : je pense qu'il ne s'agit pas seulement de la peur mais également de la question du respect de l'environnement de chacun.

En l'occurence et sans généraliser, mais puisqu'il faut quand même que les choses soient dites ; je pense que certains GDV ne se comportent pas, par rapport à l'environnement dans lequel ils s'installent (même si, et peut-être même à cause de celà, ce n'est que temporaire) , de façon correcte, d'où la réaction des "résidents", qui peuvent être amenés à payer la facture dans ce cas.

Le respect de ce point important permettrait sans doute, dans bien des cas, d'éviter les préjugés en question...

Cordialement,
Philippe

kim

Message par kim » 06 oct. 2007, 20:26

La ville devrait créer un espace de vie pour les GDV, accueillant et agréable.
Pourquoi pas aménager un terrain avec des sortes de box en forme de maisonnettes en bois, avec eau et electricité, où les GDV pourraient y rentrer leur caravanne le temps de leur passage.
La location des maisonettes permettrait la prise en charge du nettoyage de l'espace de vie, et de procurer un peu de revenu à la ville, comme ça tout le monde est content.
Vu que de toute manière qu'un jour ou l'autre il faudra créer cette aire d'accueil faisons le correctement, de manière à ce qu'elle s'intègre dans le paysage de Bussy, que les GDV puissent s'intègrer dans la ville, pour vivre en bonne harmonie.
Et sincèrement je préfère avoir cette aire d'accueil, si elle est bien intégrée dans le paysage en face de chez moi, (avec beaucoup d'arbres et de distance qui nous séparent, je rigole), plutôt que des parkings, ou les trames du RER ou une autoroute...d'autant qu'en ce qui concerne le fait qu'ils seraient auteurs d'actes repréhensibles, il n'y a pas d'inquiètude à avoir avec toutes les caméras et les rondes de polices. ;-p

Avatar du membre
mick
Membre actif
Messages : 369
Enregistré le : 28 août 2007, 14:25

Message par mick » 09 oct. 2007, 09:01

Pour faire un tel équipement, il faudrait une minimum de garantie que ces aires ne seraient pas dégradés dans les mois qui suivent leur ouverture, ce que personne ne peut apporter. quant à espérer les faire payer pour l'occupation de cet aire (ce qui est prévu par les textes), alors on peut rêver, d'où les dégradations constatées, qui justifient le non paiement des taxes prévues (vu l'inconfort des équipements).